Littérature et communication

Enseignants et enseignants-chercheurs concernés : Olivier Bravard, Pauline Hachette, Marie-Christine Pavis, Marie-Gabrielle Quentin de Gromard, Laurence Salvator

Qu’est-ce que la communication ?

« On ne peut pas ne pas communiquer » (Paul Watzlawick). De fait, toutes les sociétés supposent une activité de communication, qu’elle soit spontanée ou réfléchie, verbale ou non verbale, directe ou différée, médiatique ou interpersonnelle. La communication désigne donc tout à la fois une réalité du quotidien, un champ de recherche, et un ensemble de métiers (journaliste, responsable de la communication d’entreprise…). La communication est indissociable de la culture car pour bien communiquer il faut comprendre les systèmes de représentations et de valeurs de l’Autre.

Qu’enseigne-t-on en communication à l’IUT ?

En DUT, la communication est enseignée dans les modules d’E.C. (Expression/Communication), présents sur les 4 semestres de la formation. Les modules répondent à un double objectif: former les étudiants aux présentations et écrits professionnels (CV, rapport de stage, présentation orale, conduite de réunion, etc.) ; développer la culture générale et la connaissance du monde contemporain (revue de presse, débat, exposé, argumentation et maîtrise du discours, etc.) en vue, entres autres, de la préparation à différentes poursuites d’études (IAE, concours Passerelles et Tremplin).

Quelles sont les recherches menées par les enseignants de l’IUT dans le domaine de la communication ?

A l’IUT, le domaine de recherche des enseignants en communication est soit la Langue et la Littérature (9ème section CNU) soit les Sciences de l’Information et de la Communication (71ème section CNU) en fonction de la formation et de la spécialisation de chacun. Les travaux de recherches en Langue et Littérature mettent en œuvre différentes théories et méthodologies pour analyser les textes littéraires mais concernent aussi la stylistique, l’histoire de la langue ou la francophonie. Les travaux des enseignants de Sceaux portent ainsi sur le théâtre du XXe siècle, les théories des émotions en littérature ou encore des romanciers du XXe siècle. Les travaux en Sciences de l’Information et de la Communication croisent des thématiques sociologiques, politiques, rhétoriques, sémiotiques, marketing et médiatiques abordées selon une approche communicationnelle. Des travaux sont actuellement menés sur l’hybridation des espaces sociaux (boutiques/musées) et leur impact sur la perception de la culture.