Informatique

Enseignants-chercheurs concernés : Isabelle Bournaud, Philippe Caillou, Nathalie Pernelle

Qu’est-ce que l’informatique ?

L'informatique s’intéresse à la mise en œuvre de méthodes scientifiques pour traiter l'information au moyen d'ordinateurs (sons, images, vidéos, signaux, textes, bases de données).

Quels sont les objets d'étude propres aux informaticiens ? Ils sont nombreux. L'informatique fait en effet référence à de nombreux domaines tels que les réseaux, le génie logiciel, la sécurité, l’intelligence artificielle ou encore les interfaces homme-machine pour n’en citer que quelques-uns. Une partie des travaux des informaticiens relève de l’informatique fondamentale telle que l’algorithmique, les structures de données ou l’optimisation tandis que des problématiques spécifiques émergent de domaines tels que l’informatique de gestion, la finance, le marketing, les réseaux sociaux, l’internet des objets ou encore les données scientifiques.

Qu’enseigne-t-on en informatique à l’IUT ?

En IUT, dans les départements GEA et TC, l’informatique est enseignée dans les 4 semestres de formation du DUT où des modules relevant des domaines de l’informatique sont présents dans tous les semestres ainsi qu’en licence professionnelle. Il s’agit à la fois de permettre à l’étudiant de mieux maîtriser son environnement informatique, de lui apprendre à utiliser les outils bureautiques usuels (e.g. excel, word, powerpoint), à concevoir et exploiter des bases de données, et à utiliser des logiciels métiers (e.g. progiciel de gestion, logiciels de traitement d’enquête, systèmes décisionnels). Certaines de ces connaissances sont bien sûr également utilisées par les étudiants pour des travaux à réaliser dans d’autres matières.

Quelles sont les recherches menées par les enseignants de l’IUT dans le domaine de la l’informatique ?

A l’IUT de Sceaux, les travaux des enseignants-chercheurs relèvent de la science des données et de l’intelligence artificielle : représentation des connaissances, fouille de données, apprentissage, approche multi-agents, modèles de décision multicritères. Certains de ses travaux s’intéressent à l’intégration de données volumineuses, hétérogènes et incomplètes et à la découverte de connaissances à partir de ces données (e.g. deux descriptions réfèrent-elles au même objet du monde réel ? Est-ce bien la même personne, et avec quel degré de confiance ? Quelles classes et quelles règles peuvent être découvertes à partir des données ? Comment anonymiser efficacement les données ?).

D’autres travaux s’intéressent aux données et aux modèles issus des sciences sociales, ou aux plateformes de e-learning (e.g. quels modèles pour simuler des agents aux capacités cognitives complexes ? quels modèles pour classifier les apprenants utilisateurs des MOOCS ?).

Les enseignants- chercheurs impliqués travaillent dans le cadre de projets académiques ou industriels avec d’autres acteurs de Paris Saclay, et d’autres partenaires nationaux ou internationaux.