Droit

Enseignants-chercheurs concernés : Florence Arnaud, Maria-José Azar-Baud, Laure Camaji, Nicolas Dupont, Morgane Tinel

Qu'est-ce que le droit ?

Le droit, au sens objectif du terme, se définit comme un ensemble de règles assorties de sanctions judiciaires et destinées à réguler la vie en société, les relations interindividuelles. S’intéresser au droit, c’est donc s’intéresser à la loi, à son interprétation par les juges mais aussi à d’autres sources ou textes officiels internes ou externes, comme européens par exemple. C’est aussi prendre connaissance des normes qui régissent notre vie en société et réfléchir à celles qui, demain, seront amenées à la régir.

Qu'enseigne-t-on en droit à l'IUT ?

A l’IUT, le droit est enseigné à différents titres. Dès la première année, les étudiants sont sensibilisés aux principes généraux du droit. Ils acquièrent alors les bases leur permettant d’identifier les principales institutions publiques nationales et européennes et d’appréhender des disciplines juridiques plus complexes. Dans cette perspective, ils sont ensuite formés au droit des contrats, au droit commercial, au droit des entreprises et des sociétés, au droit de la consommation, au droit du travail ainsi qu’au droit administratif. C’est le cas dans le cadre des DUT Techniques de Commercialisation et Gestion des Entreprises et Administration par exemple. Différentes formations offrent aussi des enseignements juridiques spécifiques, comme le droit de la distribution ou le droit international des affaires. Le droit est pour ainsi dire omniprésent dans notre offre de formation car il est partout dans la vie de tous les jours, aussi bien pour les particuliers que les professionnels.

Quelles recherches en droit sont menées par les chercheurs de l'IUT ?

Les enseignants chercheurs de l’IUT mènent des recherches très variées, embrassant aussi bien le droit civil, que le droit du travail ou le droit de la consommation. Certains chercheurs s’intéressent par exemple au droit alimentaire ou au droit des contrats et, plus particulièrement, à l’efficacité des techniques contractuelles. D'autres se consacrent aux relations entre les usagers et les organismes de protection sociale ou bien encore à la durée de vie des produits de consommation et à l’action en justice des associations. Et cette présentation est loin d’être exhaustive !