Comptabilité, contrôle, finance

Enseignant-chercheur concerné : Nicolas Praquin

Qu’est-ce que la comptabilité, le contrôle et la finance d’entreprise ?

La comptabilité est une discipline très ancienne puisque l’on en trouve des traces dans le code d’Hammourabi en 1750 av. JC. Elle a évolué au cours du temps pour s’adapter aux besoins des Etats et des organisations. La comptabilité enseignée à l’IUT est celle destinée aux entreprises. Elle est un outil de mesure (valorisation), de description et d’organisation des valeurs économiques qui traversent toute organisation. Son but est donc de refléter, le plus fidèlement possible, les opérations réalisées par l’entreprise au cours d’une année comptable, de leur donner du sens afin qu’elle puisse être utilisée par d’autres acteurs : chefs d’entreprises, banques, administration fiscale, experts financiers, etc.

Le contrôle est dit « contrôle de gestion ». Il est généralement couplé à la comptabilité générale mais a une fonction interne à l’entreprise. Le contrôle est à la fois un outil de mesure et d’évaluation des coûts (on parle alors de comptabilité analytique) et de pilotage de l’organisation (le contrôle de gestion proprement dit). Il sert à s’assurer que les coûts prévus sont respectés, à analyser les écarts et à déterminer les possibilités de correction qui sont envisageables.

La finance d’entreprise s’appuie sur la comptabilité. Elle consiste à remodeler les comptes fournis par les organisations pour lui donner un sens plus adapté aux besoins de ceux qui les étudient : banquiers pour des financements, investisseurs pour des prises de capital, représentants du personnel pour comprendre le fonctionnement de l’entreprise, etc.

Qu’enseigne-t-on en comptabilité, contrôle et finance d’entreprise à l’IUT ?

En DUT, la comptabilité, le contrôle et la finance d’entreprise sont enseignés comme trois disciplines distinctes. Les étudiants commencent par apprendre la comptabilité car elle est la base nécessaire pour appréhender le contrôle et la finance d’entreprise.

En comptabilité, les étudiants apprennent à enregistrer des écritures comptables, à réaliser un bilan et un compte de résultat. Progressivement, ils sont confrontés à l’étude d’opérations économiques plus difficiles.

En contrôle, les cours débutent par l’apprentissage de la comptabilité analytique qui consiste à savoir décomposer les charges (c'est-à-dire les dépenses) pour savoir les imputer aux différents produits ou services que l’entreprise propose à ses clients. Puis, les étudiants peuvent ensuite aborder le contrôle de gestion où ils apprennent à réaliser des budgets, à calculer des écarts, à faire des prévisions.

En finance d’entreprise, les étudiants revoient d’abord les bases (les comptes annuels, constitués du bilan, du compte de résultat et de l’annexe) qui servent au travail d’analyse financière. Puis ils apprennent à remodeler ces comptes annuels pour extraire de nouvelles données comptables et financières, à partir desquelles ils vont pouvoir calculer des ratios et les interpréter.

Quelles sont les recherches menées par les enseignants de l’IUT dans le domaine de la comptabilité, du contrôle et de la finance d’entreprise ?

La recherche en comptabilité, contrôle et finances d’entreprise constitue l’un des domaines de la recherche en gestion présente à l’IUT. Si dans l’absolu, la recherche dans ces trois domaines couvre de nombreux et larges domaines, elle est en revanche peu développée à l’IUT du fait du faible nombre d’enseignants-chercheurs dans ce  domaine.

A ce jour, la recherche dans ces trois domaines est principalement fondée sur la comptabilité et son histoire. Dans ce cadre, il s’agit de mener des recherches sur la façon dont cette matière s’insère dans un contexte social, économique et historique. Elles sont menées sur une période qui couvre la période du XIXe au XXI siècle et ont trait à la façon dont la comptabilité participe à la structuration des relations socio-économiques en même temps qu’elle s’y adapte, étudie les rapports de pouvoir pouvant exister entre les différents acteurs.